Débuter en musculation

Débuter en Musculation

Avant toute chose, commençons par regarder la définition du mot MUSCULATION. Dans le Larousse il s’agit ‘d’une méthode d’entrainement sportif visant à accroitre le volume et la force musculaire.’ La musculation englobe donc toutes les techniques permettant d’améliorer nos muscles.

Un peu d’Histoire

Il faut remonter jusqu’à l’Antiquité et même 4000 ans en arrière (babyloniens et assyriens) pour assister aux premières démonstrations de force. En effet, l’haltérophilie faisait partie des épreuves des Jeux Olympiques Antiques. Si l’utilisation de ‘machines’ en musculation est relativement récente, on peut tout de même noter que les athlètes grecques s’entrainaient déjà au poids de corps ou à l’aide de masse en plomb.

300-Movie-For-Downloads-113904Il est vrai que le film 300 mettant en scène des spartiates hyper-musclés est un tant soit peu exagéré, cela n’enlève en rien à la force réelle de ces guerriers grecques. Pour intégrer cette élite, un entrainement continu très physique et intense faisait partie du quotidien des jeunes Spartiates (se référer à l’Agogée ou Education Spartiate).

La Musculation c’est quoi?

Embrayons maintenant sur le présent. Pour être honnête, la musculation est un sport difficile, parfois ingrat car pas forcément reconnu par tout le monde :

‘Tu fais de la muscu ? ah ouais ? tu fais de la gonflette quoi !’ ;

‘Mais la musculation ce n’est pas un sport de toute façon!!!’

‘Ils sont tous dopés, c’est évident !’

La musculation c’est aussi des heures de séances pour des résultats visibles au compte-goutte. C’est une épreuve d’endurance, un travail de longue haleine. Autant vous dire tout de suite que si la patience n’est pas votre vertu, passez votre chemin.

[Selon mon expérience et les différents écrits sur le sujet, il faut au moins trois mois pour les premiers résultats visibles et six mois pour des résultats nets.]

En revanche, si vous avez la motivation (qui fera l’objet d’un prochain article), je vous invite à continuer ce post. En effet, la musculation vous apportera bien plus qu’un simple gain musculaire. Ce sport vous apportera un équilibre, un moment de détente (eh oui ! malgré l’effort fourni) dans un quotidien de plus en plus stressant.

Commencer en musculation n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Que vous soyez à la maison ou en salle, vous ne savez généralement pas où donner de la tête. Vous aurez tendance à vouloir essayer toutes les machines à votre disposition ou imiter les mecs ‘bien musclés’. Combien de fois ai-je vu des nouveaux s’essayer à des méthodes d’entrainement hors de portée parce que le bodybuildé de leur salle faisait pareil !

Mais je vais prendre votre défense, si si !! car selon moi c’est naturel. On voit quelqu’un de bien bâti, on va évidemment se dire que le mec s’y connait, que son programme doit marcher !

Vous n’avez pas tort (même si tous les mecs balaises ne sont pas des exemples à suivre), mais il faut que vous gardiez bien en mémoire que ces personnes ont certainement des années d’expérience. Ils utilisent tous les outils à leur disposition tels que les techniques d’intensification, répétitions forcées… et ils connaissent leur corps sur le bout des doigts.

Alors, quoi faire en premier ?

La première chose à faire est d’identifier pourquoi vous souhaitez commencer la musculation. Il faut savoir que la muscu ne se cantonne pas à uniquement ‘soulever de la fonte’. Si c’était le cas, je ne pense pas qu’il y aurait autant de personnes qui s’essayeraient à un passe-temps pareil. Autant aller en soirée avec ses amis ou passer du temps avec sa moitié !

Il existe des dizaines de raisons pour commencer la musculation et nous avons tous plus ou moins des motifs différents : améliorer son look, gagner en force, améliorer sa rapidité (course ou vitesse de frappe…).

Une fois que vous aurez identifié votre objectif, il s’agit maintenant de regarder les outils à votre disposition pour atteindre cet objectif.

Que l’on souhaite ressembler à Arnold Schwarzenegger, être l’homme le plus fort du monde ou augmenter sa puissance de frappe (notamment pour la boxe), les techniques utilisées ne seront pas les mêmes.

Avant de vous lancer, il faut que vous connaissiez les bases afin de vous y retrouvez et d’éviter d’être contre-productif. Voici une bonne base de départ qui vous permettra d’y voir plus clair:

– 1 a 6 répétitions : travail pour la FORCE

– 6 a 8/10 répétitions : travail pour la MASSE

– 8 a 12 répétitions : travail pour le VOLUME

– 12 a 20 répétitions : travail pour l’ENDURANCE (mot que je n’aime pas, ce type de répétitions travail le traçage, le dessin de vos muscles…).

– 50 a 100 répétitions (ou série longue) : RÉEDUCATION, perdre le gras localisé

Ces chiffres ‘bruts’ n’ont aucune valeur significative car comme de nombreux sites le soulignent, vous serez capable de prendre de la force avec des séries plus longues ou de sécher avec des séries plus courtes lorsque vous aurez quelques années d’expérience.

En revanche, il s’agit là d’un excellent guide pour vous situer dans une fourchette de travail lorsque vous débutez en musculation.

Après ces quelques paragraphes, vous devez commencer à y voir plus clair et savoir si la musculation est faite pour vous. Mais nous sommes loin d’avoir terminé.

Vous voilà paré de votre objectif et des rudiments pour y arriver. Maintenant, il faut planifier sérieusement vos entrainements !

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Menu Title