Mémoire Musculaire : mythe ou réalité ?

Muscle Memory: myth or reality?

Vous hésitez à reprendre la musculation après avoir arrêté pendant un certain temps pour cause de blessures ou raison personnelle?

N’ayez plus peur ! si vous avez quelques années de pratique, vos muscles n’auront pas oublié les longues heures de souffrance à la salle de muscu.

Cet article fait suite à une peur de ma femme qui a dû arrêter la musculation pendant six mois. Je me suis aussi inspiré de Lazar Angelov qui, à l’heure où j’écris cet article, était dans l’incapacité de retourner à la salle à cause d’une mauvaise blessure.

Fonctionnement de nos muscles (petit rappel)

C’est dans l’article le Repos en Musculation que nous avions vu comment nos muscles fonctionnaient.

Si vous vous rappelez, nos muscles sont constitués de différentes fibres musculaires responsables de notre prise de muscle.

Lorsque vous faites votre séance de musculation, vous ne construisez pas de muscle mais avez plutôt tendance à détruire ces fibres. C’est pendant la période de repos que vos fibres se reconstruisent pour palier à cette destruction.

Plus vous vous entrainez dur et longtemps, et plus (théoriquement) vos fibres vont se recruter et grossir afin d’encaisser le choc de la prochaine séance d’où la prise de muscle.

Et bien c’est par ce fonctionnement que le mythe de la mémoire musculaire devient réalité.

L’ADN, précurseur de la mémoire musculaire

Les fibres musculaires sont elles-mêmes constituées de noyaux d’ADN. Ces noyaux d’ADN sont en fait stimulés par vos entrainements. Plus vous allez travailler votre masse musculaire et plus ces noyaux d’ADN vont se former.

Ces derniers sont responsables de l’augmentation de la production de protéines et donc par conséquent l’augmentation générale de votre masse musculaire.

Lorsque vous arrêtez de vous entrainer, vos muscles reçoivent une sorte de signal. Ils comprennent qu’ils n’ont plus besoin d’être gros pour pallier aux efforts intensifs répétés. C’est une des raisons pour laquelle vos muscles rétrécissent.

Si vos muscles s’atrophient, il en va de même des noyaux d’ADN. En revanche, leur nombre ne va pas diminuer. Ils vont plutôt se tasser.

En reprenant votre entrainement, les noyaux vont en quelque sorte se regonfler et donc vous redonner votre volume musculaire plus rapidement que si vous ne partiez de rien.

Entrainement Assidu

S’il a été prouvé que la mémoire musculaire existe, il a aussi été démontré que vous devez avoir un certain niveau de musculation pour que cette mémoire se confirme. Je n’ai malheureusement pas le nombre exact d’années d’expérience qu’il vous faut avoir mais sachez que si vous avez commencé la musculation depuis à peine 1 an, vous risquez d’être juste.

Il en va de même concernant la qualité de vos entrainements. Comme je l’ai dit dans le précèdent paragraphe, il faut que vos entrainements soient intensifs pour que les noyaux d’ADN se multiplient.

Le Mot de la Fin

Si vous êtes un mordu de musculation depuis quelques années déjà, n’ayez plus peur de faire une pause dans votre entrainement si votre corps l’exige. Vous aurez bien évidemment une perte de muscle inévitable mais que vous récupérerez très vite si vous vous êtes toujours entrainé régulièrement et durement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


Menu Title